En français In English

Tatiana Vialle

Auteure Metteuse en scène

Parcours

Petite fille d‘une cantatrice austro hongroise, Anita Woelfert, fille du comédien Max Vialle disparu en 2000 et de la compositrice interprète Sonia Laroze, Tatiana Vialle fut élevée auprès de son beau-père Jean Carmet.
Malgré la réticence de celui-ci elle suit une formation de comédienne chez Elisabeth Depardieu à Bougival puis chez Véra Gregh ce qui l’amène à travailler au début des années 80 avec entre autres: Yves Boisset, Alain Corneau, Jean-Michel Ribes... Ces premières expériences précisent un intérêt grandissant pour la direction d’acteurs, la réalisation et l’écriture.
Elle devient en 1991 directrice de casting et réalise un court métrage en 1994 «Du poulet» prix du public au festival de Sarlat.
Elle fait la connaissance de Marguerite Duras et met en scène à la Gaité Montparnasse «Les eaux et forêts» avec Aurore Clément, Elisabeth Depardieu, Jacques Spiesser et Mahut, l’année de la disparition de Marguerite Duras en 1996.
Parallèlement à son travail de directrice de casting avec entre autres: Bruno Nuytten, Jean-Pierre Améris, Philippe Le Guay, Pascal Chaumeil...,
elle prend en mains à la demande d’Elisabeth Depardieu la section « formation d’acteurs» d’Emergence avec Bruno Nuytten et continue à faire occasionnellement quelques apparitions en tant que comédienne, la dernière en date dans le film de Patric Chiha, Domaine, qui sortira en 2010.
Son insatiable curiosité, son amour de l’écriture et du spectacle, sa connaissance et son respect des acteurs font converger ses activités autant vers le cinéma et la télévision que vers le théâtre qui reste le lieu privilégié de son enfance, là où s’est joué l’histoire de sa famille et où se joue aujourd’hui la sienne.
Récemment elle a adapté et mis en scène « Une femme à Berlin » au Théâtre du Rond Point et une tournée est prévue par SIC (Frédéric Franck).
Granddaughter of Austro Hungarian’ singer, Woelfert Anita, daughter of actor, Max Vialle, who disappeared in 2000 and songwriter, Sonia Laroze, Tatiana Vialle was raised with his stepfather, John Carmet.
Despite the reluctance of the latter she was trained as an actress via Elisabeth Depardieu in Bougival then at Vera Gregh which led him to work in the early 80's with, among others: Yves Boisset, Alain Corneau, Jean-Michel Ribes .. . These early experiments indicate a growing interest in directing actors, production and writing.
She became a casting director in 1991 and directed a short film in 1994 “Du poulet” Festival Audience Award at Sarlat.
She made the acquaintance of Marguerite Duras and directed to the Gaite Montparnasse "The waters and forests" with Dawn Clement, Elisabeth Depardieu, Jacques Spiesser and Mahut, the year of the disappearance of Marguerite Duras in 1996.
Alongside his work as a casting director with, among others: Bruno Nuytten, Jean-Pierre Améris, Philippe Le Guay, Pascal Chaumeil ...
she took charge at the request of Elisabeth Depardieu, the "training of actors' of Emergence with Bruno Nuytten and continues to make occasional appearances as an actress, the latest in the film by Patric Chiha, “Domain”, which was released in 2010.
His insatiable curiosity, his love of writing and performing, his knowledge and respect of the players are converging towards its activities as film and television to theater that remains the preferred place of her childhood, where has played in the history of his family and which now plays his.
Recently she has adapted and directed "A Woman in Berlin" at the Theatre du Rond Point and a tour is planned by SIC (Frederic Franck).

 
Site référencé sur Agence artistiques
Site administré par Waats
@2009 - CC Communication CC.Communication